"Suivez toujours votre inspiration." Pour Bergson, suivre son inspiration - si c'est vraiment l'inspiration, c'est-à-dire le conseil personnel ou divin qui monte des profondeurs de notre moi - c'est agir selon ce que nous sommes réellement, ou selon le meilleur de nous-mêmes, c'est agir librement. Le danger est de prendre pour ce surgissement des profondeurs, pour ce grand souffle de l'âme, n'importe quelle brise capricieuse venant du dehors, effleurant seulement et flattant notre conscience. Quoi qu'il en soit Bergson m'avait sonné confiance en mes tendances essentielles, avait ouvert mon esprit à l'intériorité de la vie, m'avait libérée de la crainte de na pas agir selon les plus purs idéaux du positivisme scientifique. Cette activité libre est première, elle est la vie propre de la personne spirituelle, et durée, esprit et vie sont synonymes. (Les grandes amitiés, Raïssa Maritain)